Jeu de carte « la grande salade »

Ma tante Martine nous a fait découvrir un jeu de carte amusant, la grande salade, dont j’ai trouvé la description ici

Voici mes notes du moment :

  

Advertisements

Règles de La Fouine

La Fouine est un jeu de levées à quatre joueurs en équipe de deux. Les as valent 10 points puis les 10 et les 5 valent respectivement 10 et 5 points, pour un total de 100 points par main. Une partie est de 500 points.

Le brasseur retire les 2 et les 3 puis distribue les cartes par paquets de 2 ou 3 cartes. Une mise de 4 cartes est aussi constituée. Après avoir reçu leurs 10 cartes, les joueurs déclarent un nombre de points. Le brasseur peut « prendre » la plus haute mise s’il le veut.

Celui qui remporte la mise ne peut brûler de points (as, 10, 5) et doit déclarer tout atout brulé (retourné à la mise). Il déclare l’atout et débute la partie. Les joueurs doivent fournir la sorte demandée mais ils ne sont pas obligés de couper s’ils sont à sec.

Si l’équipe ayant pris remporte leur contrat, les points des deux équipes sont ajoutés à leurs totaux. Sinon, les points de ceux qui n’ont pas remporté leur contrat sont retranchés de leur total tandis que l’autre équipe augmente leur total. La première équipe à 500 points gagne.

Voici mes notes des règlements :

2015/01/img_1062.jpg

Jeu : les loups-garous

Si jamais vous êtes un grand groupe (plus de 7 personnes) et que vous cherchez un jeu, je vous suggère fortement le jeu les loups-garous.

Le concept est simple. Dans le groupe, il y a des villageois et deux loups-garous. Il y a deux phase par tour, la nuit et le jour. La nuit, les loups-garous « tuent » un villageois et le jour, les villageois doivent tuer un jour, en espérant qu’il s’agit d’un loup-garou…

Il existe des cartes que l’on peut acheter pour jouer le jeu mais, rien de plus simple que de trouver les règles dans Internet puis de se bidouiller un jeu avec des cartes régulières (les villageois sont des piques et les loups-garous des coeurs…)

Voici une explication rapide des règles (adapté d’ici):

– On distribue les cartes et les joueurs les regardent
– On s’explique à quoi servent telles et telles cartes s’il y a des étourdis
– La nuit débute, tout le monde ferme les yeux
– Première nuit : Les loups garous ouvrent les yeux et trucident un joueur. Cette personne devient le maître de cérémonie
– Premier jour, tout le monde ouvrent les yeux
– Annonce du mort, qui doit montrer sa carte
– Conseil du village : tous votent pour un loup-garou présumé.
– Le maître de cérémonie (ou bourreau) tue le présumé loup-garou et présente la carte du défunt à tous.
– Nuits prochaines : jouent les Loup-Garous qui poursuivent le carnage
– Jours prochains : même scénario, les villageois cherchent vengeance en tuant un participant (et, ils l’espèrent, le loup-garou)
=> S’il les deux loups-garous meurent, les villageois vivants gagnent. S’il reste autant de loups-garous que de villageois, ces derniers gagnent

Un autre site avec des variantes et plus de types de joueurs pour les grands groupes.

Beignets et compagnie

Sur le thème de la nouvelle revue de Ricardo, on a essayé les trous de beignes aux patates de Ricardo :

20121208-224157.jpg
Vraiment, ils sont excellents « nature » – moelleux et savoureux ! Le seul hic, c’est qu’il est impossible de les tourner en beignes – la pâte est trop collante… Il faut se contenter de trous.

20121208-224317.jpg
C’est juste platte que me fais rincer au Colons de Catan…

20121208-224638.jpg (je suis orange et les dés sont contre moi).