Plus de polars québécois

À ne pas manquer, cet article du Devoir d’il y a quelques semaines sur des nouveaux polars biens de chez nous.

Advertisements

Pour sortir les polars québécois du noir

On dévore des polars. Alors, ce savoureux dossier de Michel Bélair dans les pages du Devoir du 12 janvier dernier (« Polars d’ici ») nous nourrira de lectures bien longtemps ! Il faut dire qu’on s’est gavé de polars scandinaves (voir le dossier du Economist de cette semaine à ce sujet). Ça serait bien de lire des histoires d’ici…

Selon Bélair,

Aujourd’hui, l’incontournable Jean-Jacques Pelletier et ses thrillers apocalyptiques occupent de plus en plus de place dans les rayons des librairies, aux côtés de Chrystine Brouillette, de François Barcelo et de Patrick Sénécal – celui-là même que plusieurs décrivent comme le Stephen King d’ici… Le polar québécois, ce sont eux, d’abord.

Pour aller plus loin, Bélair présente une série d’auteurs et de titres d’ici. D’ailleurs, en voici le sommaire :

20130203-142029.jpg

Finalement, Bélair mentionne un feuilleton de la fin des années 1940 qui durera presque 20 ans :

Rappelons que tout a commencé ici dès la fin de la Seconde Guerre mondiale avec l’agent IXE-13. Peu de gens savent que « les aventures de l’as des espions canadiens » s’échelonnent sur près de 1000 petits fascicules de 32 pages écrits entre 1947 et 1966 par Pierre Saurel, le pseudonyme du père Ovide des Belles histoires des pays d’en haut. Pierre Daignault, de son vrai nom, a aussi pondu des centaines d’épisodes des Aventures policières d’Albert Brien, détective national des Canadiens français. Mais nous sommes déjà bien loin de tout cela.

Il semble qu’un passionné soit en train de numériser ces feuillets, voir le blogue de l’agent IXE-13 pour retrouver ledit intrépide espion national.

Merci Ricardo, mais ça prends de la neige…

À se procurer absolument, la dernière livraison du magazine Ricardo, en kiosque :

20121202-202326.jpg
Le thème? La bouffe des fêtes d’antan… Ce fut assez pour que ma femme appelle sa mère pour prévoir une fin de semaine de préparation de bouffe… Beignes maison, truffes, biscuits, ketchups et autres friandises !

Maintenant, il faut assez de neige pour le ski de fond, sinon ma bédaine va reprendre le dessus… Y’avait plus de neige d’antan ytou 🙂

Cours de RCR pour bébé chez MamanZen

Connaissez-vous MamanZen? Il s’agit d’un « espace bien-être » pour maman et bébé qui vien d’ouvrir sur le boul. Saint-Charles à Vaudreuil-Dorion. En plus des cours, il y a un café et plein de services et conférences… un endroit pour socialiser et vivre en santé. On aime !

On vient de s’inscrire pour des cours de RCR pour bébés le 27 mai… Parce qu’on est jamais certain d’avoir ramassé tous les bouchons de bière dans sa maison !

Lettre à ma femme

Ma chérie,
Je t’offre ce blogue en cadeau. J’espère y consigner toutes tes belles recettes, nos trucs et astuces ménagères et parfois un peu de fantaisie. Oui, oui, tu vas dire que je vais bloguer pour ma bédaine, parce que plus tu peux cuisiner facilement, plus ma bédaine en profite. Tu me connais bien – j’aime offrir en cadeau ce qui m’avantage. Mais au moins, je vais travailler un peu pour toi, en plus de faire la vaisselle.
Je t’aime!
Ton vieux plouk
PS. BobMange.ca et « Enfin, un blogue dédié à ma bédaine » sont des marques de commerce (trade marks)