Meilleur rhum jamais goûté !

20140714-224512-81912323.jpg
J’ai eu le plaisir de déguster un verre du rhum Pyrat XO réserve et je dois avouer que c’est le meilleur rhum que j’ai goûté ! Avec un peu de glace et même là, je ne sais pas si c’est pertinent. Je me suis procuré un petit inventaire, on me dit qu’il n’est pas toujours disponible…

Publicité

Sur les ailes de mon portefeuilles

J’ai déjà parlé de portefeuilles il y a quelques temps, mais là, j’ai un gros problème !

20131210-092430.jpg

Le truc, c’est que j’aime écrire. L’inspiration m’attrape un peut partout, en attendant le train, en marchant, à l’épicerie, dans la douche…

Je me suis donc équipé d’un calepin style « reporter » au papier quadrillé de Moleskine (car je le trouve plus pratique pour écrire debout, il tient bien dans une seule main) ainsi que du meilleur stylo de l’univers, le Bullet «space pen» de Fisher, celui que les astronautes ont utilisé dans l’espace. Il peut écrire jusqu’à -40 Celsius, dans l’eau et sur pas mal toutes les surfaces. Le tout, à ma papeterie préférée, Nota Bene à Montréal. D’ailleurs, ils en ont parlé hier dans Le Devoir.

Étant un gars, je ne me suis par arrêté là, bien sûr. Il y avait sûrement moyen d’optimiser et maximiser mon expérience, j’ai dont ajouter quelques éléments «essentiels» à mon ensemble. Le résultat est l’horrible chose obèse ci-haut, dont voici le contenu:

20131210-092441.jpg
(Contenu, d’en haut à gauche, vers le bas à droite:
– Encore dans la poche: Un collet à petit gibier et une carte de mon territoire de chasse
– Sur la poche : 4 trombones et un passage pour le pont de la Rivière-au-Rats pour se rendre à ma pourvoirie préférée
– Un sac ziploc pour protéger des cartes d’affaires mais aussi pour glisser le carnet lorsque je suis dans le bois
– Un multi-outil Leatherman PS4 Squirt (j’aurais dû choisir le Juice CS4 à la place, mais j’avais peur qu’il soit trop gros)
– Un couteau pliable CRKT KISS à lame en dents de scie
– Le bullet space pen dans un bracelet en caoutchouc « angry birds »
– Un kit de survie dans une poche en plastique. La vis est pour ouvrir des bouteilles de vin car le Leatherman n’a pas de tire-bouchon (d’où l’intérêt, en rétrospect, du Juice CS4)
– Un Zippo Slim

Vu que ça n’avait pas trop d’allure mon affaire, je me suis mis à la recherche d’un étui ou d’un portefeuilles parfait pour remplacer ou appuyer mon Moleskine et style Fisher.

Premier arrêt : Le «Architect’s Wallet» de form-function-form
architect-wallet_2012-10_03
Portefeuilles minimaliste qui incorpore un Fisher Bullet et un minicahier Moleskine. Mais, un des commentaires mentionne que ledit cahier n’est pas très robuste et se déchire rapidement avec l’usure.

Une autre option provient d’Etsy, le marché des artisans du Web, le Parc Sloper de de la boutique OneStarLeatherGoods. L’amélioration consiste au rabat en cuir sur le mini cahier Moleskine mais le stylo est le plus petit «clandestin» de Fisher. Un peu cher et probablement pas adapté à mon Fisher Bullet.
onestarleather

Sur Etsy aussi, il y a encore Just Wanderlust qui offre «Ordre du jour», qui permet d’ajouter le cahier reporter de Moleskine.

Ou encore, il y a les étuis en cuir pour mon carnet Moleskine Reporter (que j’aime vraiment beaucoup). Comme chez Renaissance Art (sans étui pour crayon).

Il faut dire que je suis probablement assez zélé pour trouver un maroquinier local (ou ceux sur Etsy) pour concevoir une solution qui me convienne parfaitement !

Finalement, j’ai décidé de créer un kit séparé avec mes «essentiels» de chasse / plein-air. La cure minceur a fait que mon Moleskine retrouve sa taille de jeunesse Mais le problème est que mon style risque de tomber du carnet si je le laisse simplement dans la poche. Alors, j’ai laissé le sac ziploc plié et j’insère le style dedans. Ce n’est pas exactement digne de James Bond, mais ça fonctionne…

Lettre au père Noël (liste officielle de cadeaux)

Chère père Noël,

J’espère que j’ai été un bon garçon cette année. Voici ma liste de cadeaux « officielle » pour Noël. Il faut dire que, de tous ces items, il y en a réellement deux que je ne risque pas de m’acheter de toute façon : la radio à manivelle et la montre Seiko 5 (voir en gras plus bas). Tous les autres items sont des trucs dont j’ai besoin alors ce n’est qu’une question de temps avant que j’aille me les chercher. La montre et la radio sont très cool, mais pas essentielles… donc un excellent choix de cadeau 😉

Le meilleur endroit pour tout trouver : MEC.ca :
Radio à manivelle FRX3 de Eton
Gants en laine mérinos de SmartWool (médium)
– Boussole Suunto ou Silva
– Le meilleur poncho de pluie du monde d’Integral Design (vert)
Caleçon long léger en laine mérinos de MEC (Hommes) médium, noir
Scie pliante Bahco
Bretelles de sport/chasse
– Bouteille 1 litre DukJug en Inox
– Mitaines de neige (genre les Cloudraker de MEC présentement en solde ou les Overlord)

Sur le côté purement chasse, je reluque un couteau d’éviscération comme le Myth E-Z Open de Gerber, disponible sur Amazon.ca ou chez Canadian Tire.

Aussi, j’aime bien le style de la montre Automatique Seiko 5 avec bracelet en nylon noir. J’ai une autre montre avec un bracelet en métal mais mes boutons de manchette frottent dessus lors de la chasse et ça fait du bruit… en plus, la Seiko 5 ne nécessite pas de batteries car elle utilise l’énergie cinétique du poignet pour se remonter.

Si j’ai été un super bon garçon cette année, les jumellesDiamondback 10×42 de Vortex avec des courroie-harnais. On peut rêver… En passant, le Centre de conservation de la faune ailée, où je pointe pour les jumelles, offre les meilleurs prix pour les Vortex (à ce que j’ai pu voir) mais aussi, il offre un casse-tête d’oiseaux du Québec pour enfants.

Sur un autre ordre d’idée, il y a aussi le jeu de société «Québec» disponible à Ribouldingue.

Vieilles peaux

La température boréale de ces derniers jours ne me dérange pas du tout. Non, non. En fait, puisque j’ai été un bon garçon l’an dernier, le père noël m’a amené une super bébelle, une paire de mitaines en fourrure recyclée :
Mitaine en fourrure recyclée
Incroyablement chaudes, mon corps tout entier pourrait geler sauf mes mains, survivant probablement à mon trépas en tant que figurants dans la série Famille Adams – tsé, la main qui se promène partout ?

Un petit elfe m’a dit que ces gants sont faits à partir du vieux manteau de vison de feu ma grand mère. Ledit manteau était trop usé pour servir, alors mon elfe favorite a trouvé un expert artisan de la fourrure pour trouver une deuxième vie à ces vieilles peaux. Bonus, l’elfe m’a dit que cet artisan coupe de moitié le coût de confection si on fournit notre propre fourrure. Comme quoi l’austérité sévit jusqu’au pôle nord.

Merci à l’expert artisan, que je recommande… chaudement !

20130125-100111.jpg

20130125-100128.jpg

Le jeux Québec, peut-être pour l’an prochain?

Un ami m’a recommandé le jeux Québec publié chez le Scorpion Masqué par Philippe Beaudoin et Pierre Poissant-Marquis. Un ami le compare au jeu les Colons de catan, ce qui n’est pas peu dire !
Le Jeu Québec du Scorpion Masqué
Selon selon l’éditeur du jeu :

1608 marque le début de la Nouvelle-France, par la fondation de Québec. Dans ce jeu, vous dirigez une famille bourgeoise cherchant à laisser sa marque dans l’histoire en reconstruisant cette ville au riche patrimoine architectural. Vous aurez 4 siècles pour y parvenir, pour orner Québec de ses plus beaux bâtiments, tout en vous immisçant dans les grandes sphères d’influence… Revivez des événements historiques, côtoyez des personnages plus grands que nature et peignez Québec à vos couleurs !

Il faut dire que je connais Pierre, c’est lui qui jadis m’a refilé les jeux Colons de Catan et Carcassonne dans un bar de Montréal… Un chic type donc, amoureux d’histoire, de bon pain et d’un jeu bien monté.

J’ai hâte de mettre ma main dessus pour y jouer !

Lettre au Père-Noël

Cher petit papa Noël, (mais aussi, tous mes fans dans le monde)

J’ai fait de mon mieux pour être un bon garçon cette année. Je me suis occupé de mes filles, de ma maison et j’ai travaillé fort. J’ai préparé une liste de cadeaux pour moi cette année… en utilisant la fonction de liste de cadeaux d’Amazon.ca.

Il faut dire que j’ai passé une bonne quantité de temps à compulsivement comparer les divers produits, marques et options de chacun. Le choix de chacun est donc précis… à mois que vos elfes m’en confectionnent d’autres qui sont en tout point meilleurs, bien sûr.

Pour faciliter la tâche, j’ai choisi des détaillants Internet réputés qui livrent au Canada sans frais de transport supplémentaires (en général). Aussi, aux dernières nouvelles, je suis encore de taille « médium » avec une bédaine qui pointe vers la taille 34 (plutôt que 32 comme dans ma jeunesse).

Si vous avez des questions, pouvez me joindre via la page à propos de ce blogue…

Paix et joie dans le monde,
Bob (la bédaine d’Olivier)

Liste ultime pour la chasse à l’orignal

ATTENTION!!! J’ai maintenant une liste mise à jour suite à mes expériences de chasse… 

Que ça soit pour être prêt pour une balade en chasse fine ou quand un se planque pour la chasse à l’affut, rien ne vaut avoir le bon équipement pour être au sec, au chaud et prêt à toutes les éventualités. Voici une petite liste de ce que nous avons avec nous (ou ce que qui aurait été utile…
Pendant la chasse
– armes et munitions (penser au petit gibier si l’on est chanceux)
– permis variés
– dossard
– bottes d’eau (deux paires préférablement)
– vêtement de chasse (deux paires préférablement)
– ceinture et bretelles
– GPS, boussole, carte
– cornet d’appel
– petit siège ou tabouret ou coussin pour s’assoir dans le bois
– pot de pisse étanche
– cache odeur ou odeurs
– URINE de juman
– un gros sac à dos
– couteau de chasse
– leatherman
– ruban de marquage de pistes
– lampe de poche, lampe frontale
– chapeau pour le soleil, la pluie et le froid
– tuque, mitaine, foulard, cache cou (deux fois, dont une en sac ziploc)
– sous-vêtements thermiques
– montre à quadrant (pour l’heure et s’orienter: pointer la petite main sur le soleil et le sud se trouve entre celle-ci et midi)
– caméra photo, vidéo (pour les animaux que l’on ne peut pas tirer)
– couverture camouflage
– nécessaire de rattling

Au cas où
– scie pliante pour bois et viande
– cape imperméable
– paire de bas secs dans un ziploc avec 2 petits sacs de poubelles (pour mettre dans les bottes si elles deviennent mouillées)
– bougie, allumettes, briquet, bâton étincelle
– petite trompette belge
– paire de gants supplémentaire dans sac ziploc
– kit de premier soin
– jumelles
– duct tape, tie-wraps, ficelle (pour s’improviser une cache)
– corde
– piles de rechange
– couverture de survie en aluminium
– barre granola, jus, pomme
– eau en bouteille
– nécessaire de couture (perdre un bouton de pentalon, c’est platte)
– petits clous (pour s’improviser une corde à linge et des darts de jardin)
– hache, scie, pelle ronde
– petite tronçonneuse (tant qu’à y être)
– moteur de chaloupe avec batterie marine
– CB ou walkie-talkie
– pirogue pliable
– télémètre (range finder)
– « hot-pockets » ou des semelles chauffantes
– poudre détecte vent (ou une longueur de ruban de marquage attaché au bout de son canon)

Pour le chalet
– réveille matin
– thermomètre et baromètre
– graisse babines (Bag Balm ou Lip Cil)
– des tonnes de sacs ziplocs de plein de tailles (aussi pour conserver le coeur et le foie)
– tupperware pour les restants du souper
– quatre-roues, remorque, pick-up
– des copies de la carte du territoire
– papier, calepin, crayons à mine et stylos (pour monter des plans et prendre des notes sur les cartes)
– n’importe quel CD de Michel Terrien
– le livre de Michel Breton, Denis Harvey et Robert Joyal « L’orignal: son habitat, sa biologie, sa chasse » (ISBN 978-2-9810854-1-2)
– drap double pour mettre sur le lit et ouvrir son sac de couchage (pas de drap contour, car il peut être trop court)
– oreiller
– petite radio AM/FM à batterie
– le catalogue SAIL
– revues de chasse & pêche variées
– savon avec ou sans odeurs (de bois)
– kit de nettoyage d’armes et de lunettes (pour la lentille de la carabine)
– pierre à aiguiser les couteaux

Une fois l’orignal à terre
– gants d’éviscération
– scie à chair
– couteaux variés (peau, chair)
– corde, poulie, palan, chain block, sangles à criquet (straps, binders) pour attacher le buste et les pattes
– pics ou crochet pour traîner une buche – pratique pour déplacer la carcasse
– bâche – aussi pratique pour déplacer la carcasse
– cotton fromage et sacs pour transporter la viande
– scie va-et-vien (pour couper en quartier)

PS. S’il manque quelque chose, n’hésitez pas à l’indiquer à la rubrique « commentaires » ici-bas…